2 choses à savoir sur l’assurance obsèques

L’assurance obsèques est un dispositif dont beaucoup de Français négligent encore de nos jours. Pourtant il s’agit d’une couverture permettant aux proches d’un défunt de gérer tout ce qui a trait à la disparition de leurs êtres chers sans se soucier des questions d’argent. À une époque où les frais d’obsèques sont onéreux, ce type de contrat constitue une solution vraiment intéressante. Dans le cas où vous n’êtes pas encore familier avec le concept, voici 2 choses à savoir absolument sur l’assurance obsèques. Dossier rédigé en partenariat avec Le Mag des Seniors.

L’assurance obsèques n’est pas à confondre avec l’assurance décès ou l’assurance vie

Beaucoup confondent assurance obsèques et assurance décès. Pourtant, il s’agit de deux dispositifs tout à fait différents, que ce soit au niveau de leurs fonctionnements qu’au niveau de leurs objectifs. En effet, l’assurance décès consiste à se constituer un capital ou une rente pour le verser ensuite à un de ses proches à son décès tandis que dans le cas de l’assurance obsèques, les fonds sont destinés à financer l’organisation de ses funérailles. L’assurance décès vise à préserver les vivants de la perte financière que constituerait le départ d’un proche, et ce pour une durée déterminée. Dans le cas où le décès survient en cours de contrat, les sommes sont versées au bénéficiaire. Dans le cas contraire, l’argent est perdu. Avec l’assurance obsèques, la durée du contrat n’est pas définie. Il existe d’ailleurs différents moyens de verser le capital. Soit vous versez une mensualité durant une période définie, soit vous le versez en une seule fois, soit jusqu’au décès. Mais au final les sommes dues sont versées à son bénéficiaire. En ce qui concerne l’assurance vie, il s’agit du même concept que l’assurance décès, sauf que le capital constitué est versé au bénéficiaire peu importe le moment du décès.

Il faut rester vigilant lors de la souscription de l’assurance obsèques

À l’instar de tout contrat, il convient de rester vigilant lors de la souscription de l’assurance obsèques. Il existe 2 points de vigilances en la matière. Premièrement, il faut faire attention aux frais de versement et de gestion de cette assurance obsèques. Ces frais sont calculés sur la base d’un pourcentage du capital et sont souvent conséquents. Parfois, ils peuvent atteindre les 25% du capital. Il est donc recommandé de faire attention à ce détail, car la somme restante est susceptible de ne pas être suffisante si le taux des frais prélevés est important. Deuxièmement, il faut savoir qu’on retrouve le délai de carence dans l’assurance obsèques. Ce délai correspond à une période de 1 ou 2 ans à partir de la conclusion du contrat durant laquelle aucun versement de capital n’est possible. Si le décès survient durant cette période vos proches ne bénéficieront pas de l’assurance.

L’assurance obsèques n’a donc pas pour but de laisser de l’argent à vos proches à votre décès, mais de réserver un capital destiné à financer les funérailles. Il est vivement conseillé de bien étudier les offres d’assurance obsèques, notamment au niveau des frais pratiqués puisqu’ils ont un impact sur le montant réellement versé à vos proches.