Vaisselle jetable : quelles matières sont à privilégier ?

vaisselle en bambou

Avec l’arrivée du covid-19, le jetable s’est à nouveau imposé alors que nous nous engagions dans l’ère du réutilisable. Mais voilà quelles matières privilégier pour de la vaisselle jetable ? Car depuis le 1er janvier 2020, selon l’article L541-10-5 du Code de l’Environnement, la plupart des articles de vaisselle en plastique à usage unique sont dorénavant interdits à la vente. Exit le plastique, aujourd’hui la vaisselle jetable se veut plus écologique !

Une vaisselle écologique et durable

Vaisselle recyclable

Vaisselle jetable

Dites adieu à la vaisselle en plastique, à ces couteaux qui ne coupent pas, à ces gobelets et assiettes en plastique qui se fendent avant la fin de votre repas ! Loin d’être durable, cette vaisselle s’est petit à petit retrouvée supplantée par une vaisselle plus écolo et biodégradable. Outre le carton, c’est aujourd’hui des matières comme le bambou, le bois, la fibre de roseau… et autres matières compostables voire consommables qui sont enfin proposées.

Le bambou

Sûrement un des matériaux les plus utilisés aujourd’hui sur le marché de la vaisselle jetable, le bambou est une matière biodégradable, durable et compostable. Nul risque de se retrouver avec une espèce menacée vu sa capacité à se renouveler ! Pour certains le bambou est limite invasif alors aucun risque.

Le bois

Autre matière biodégradable et compostable, le bois permet de faire une vaisselle durable. Même s’il existe de la vaisselle en bois non jetable, sa fibre a permis également de proposer une vaisselle jetable. Matière noble, elle se recycle à l’infini et propose une vaisselle jetable solide et si agréable. Bien entendu, choisissez une vaisselle jetable en bois qui respectent les normes environnementales en vigueur.

Les matières compostables et comestibles

Oui comestibles exactement, car cette vaisselle jetable est faite avec du maïs, de la canne à sucre, de la betterave etc… Des gobelets sont même fabriqués avec de la farine de riz, de blé, de millet… et d’autres à base d’épluchures de fruits et de légumes. Voilà comment concilier avec brio usage unique et zéro déchet. Car “finir son assiette” prend là tout son sens sachant que vous pouvez réellement là manger !!!!

Aujourd’hui encore certains peuplent s’inscrivent dans cette démarche. Les feuilles de palmiers ont toujours servi d’assiette dans son état brut. Grâce à un procédé plus élaboré, ces feuilles permettent de fabriquer une vaisselle résistante et naturelle. La pulpe végétale est une autre source de matériaux réutilisables et compostables. Toutes ces vaisselles écologiques permettent de créer des contenants respectueux des hommes et de la planète. De plus outre le fait d’être durable, cette vaisselle jetable est également hyper design.